<
>

News Décembre 2018

La pêche de la carpe en hiver ...

Les carpistes qui bravent le froid pour exercer leur passion sont bien courageux et ne représentent qu'une minorité d’entre nous. L’hiver est d’ailleurs souvent l’occasion de faire un break pour diverses raisons : le rempoissonnement, l'entretien des étangs ou plus simplement le manque d'activité des poissons. 

Cependant, contrairement aux idées reçues, et bien que l’activité des poissons tourne au ralentie, il n’y a aucune raison de ne pas faire quelques carpes. Mais l’approche de la saison hivernale est bien différente du reste de l’année.

Pêcher la carpe en hiver est la période de l’année où plus que jamais, la localisation des spots productifs a toute son importance, c’est à cette période que les carpes sont les plus timides et ne montrent que rarement des signes extérieurs d’activités. 

S’il y a bien une période propice à l’utilisation des appâts vivants, c’est bien l’hiver. La raison principale étant que la carpe s’alimente peu mais de façon souvent opportuniste. Elle aura en effet du mal à résister à un bouquet d’asticots se trémoussant devant son nez.

C’est souvent une erreur de vouloir proposer de gros appâts en hiver. En effet, la carpe assimilera beaucoup plus facilement des appâts de tailles modestes tels que des petites bouillettes ou du maïs doux entre autres.

La carpe s’alimente peu, donc il convient donc de s’adapter à son rythme alimentaire et de ne proposer que des petits-amorçages déposés de la façon la plus précise possible. Bouillettes écrasées, maïs doux, asticots etc, le tout dans un stick, peuvent constituer un bon type d’amorçage pour pêcher la carpe en hiver. La bouillette reste, comme tout au long de l’année très efficace, concernant la taille de celle-ci, un bon compromis se situe aux alentours de 12 ou 14 mm.

Quand l’hiver est bien installé avec des températures négatives gelés, neige, etc, la pêche est souvent compliquée. Néanmoins, au cœur de l’hiver, nous observons régulièrement des périodes de redoux avec des journées ensoleillées et des températures positive. Cette période est très propice à la reprise de l'activité des poissons.


 

La pêche du carnassier en hiver ...

Un petit clin d'oeil de Sacha sur son plan d'eau favoris qui nous envoie cette belle photo.
Une magnifique Perche prise au leurre souple qui est repartie sans probléme « NO-KILL  de rigueur ».

Un conseil : Plus encore qu’en été, en atteignant les extrêmes thermiques supportés par les poissons, des précautions s’imposent en veillant à limiter les stress métaboliques qui leurs sont imposés. Abrégez le combat, réduisez au maximum les séances photo et libérez impérativement sur le lieu de capture votre prise, « réanimée » au besoin. Si vous pêchez profond, sachez que la décompression qu’il subit en remontant des profondeurs provoque l’exorbitation des yeux, un gonflement des viscères et de la vessie gazeuse. Faire du « catch and release », c’est bien, mais avec ces poissons et à partir de 8 - 10 mètres, les chances de survie diminuent proportionnellement avec l’augmentation de la profondeur et ce, de façon drastique. Pensez-y !

D. Eveillard

News Novembre 2018

Calendrier lunaire et récit d'un voyage de vacance sur l'île d'Askøy en Norvège par l'un de nos membres Raphaël ...

Voir l’événement ...

Cartes de pêche 2019

Les permis de pêche annuels adultes ainsi que les permis jeunes pour la saison 2019 sont disponibles ...

Informations ...

T-Shirt vélizy-pêche ...

Offrez-vous le T-Shirt Vélizy-Pêche pour soutenir votre association. Modéle homme et femme toute taille disponible ...

T-Shirts Shop ...