<
>

News Août 2014

L'étang des écrevisses et les lentilles ...

Depuis la mi-mai nous avons des lentilles d'eau à l'étang des écrevisses, propagation par les oiseaux ou pollution de l'une des sources qui alimente l'étang ? En juin et juillet avec M. Christian Le Méhauté, et M. Pascal Genevee, nous avons tenté d'éliminer le maximum de lentilles flottant sur la surface de l'eau, mais cela n'était pas suffisant les lentilles proliférant rapidement.

J'ai décidé de prendre les choses en mains, samedi dernier les lentilles, regroupées dans un coin de l'étang, ont pu être enlevées au râteau à feuilles. Après sept heures d'efforts, les trois quart de la surface furent nettoyée. Maintenant il faut encore évacué les lentilles de la digue, pour cela armé d'une fourche et une brouette Christian passera plusieurs heure à faire la navette entre la forêt et la digue ...

Dans cette partie, les poissons se sont mis à sauter, bouger et remuer dans tous sens. Ils paraissaient heureux de revoir la lumière ! Le résultat est concluant ! De plus elles sont consommées par certains poissons et peuvent servir de cachette et nourriture pour les alevins. Elle est un aliment pour certains poissons, les carpes, et les canards.

D. Eveillard
 

Lemna miniscula,

La petite lentille d’eau est une plante flottante faisant partie de la famille des Lemnacées. Commune en France à la surface des eaux stagnantes, telles que lacs, étangs, fossés, Lemna miniscula est répartie sur l’ensemble du globe terrestre. Elle se développe le mieux dans les eaux calmes, riches en matières organiques à exposition chaude et ensoleillée.

Cette lentille d’eau est l’une des plus petites des plantes à fleurs européennes, en effet les lentilles d’eaux sont des plantes où fleur, tige, feuille et racine sont condensées en quelques millimètres de large !

Lemna miniscula se présente sous forme d’une lentille 1 à 3 mm de diamètre. Ce disque épais est appelé fronde : c’est en fait l’épaississement de la tige de la plante. A la surface inférieure, une unique racine centrale pousse de 3 à 5 mm sous l’eau, avec un rôle absorbant. La forme lenticulaire offre à la plante une bonne stabilité en surface d’eau calme, et la fronde vert clair assure la fonction photosynthétique.

Durant la belle saison, la fleur apparait sur la lentille, réduite au strict minimum, c’est-à-dire les pièces sexuelles sans corolle. La floraison passent inaperçue, à moins d’observer à la loupe. Cependant la petite lentille d’eau se multiplie surtout par reproduction végétative, et à grande vitesse ! Les frondes bourgeonnent, et produisent 2 à 3 nouvelles lentilles en quelques jours, qui finissent par se détacher de la plante mère. On peut donc observer souvent Lemna miniscula par groupe de 2 ou 3 frondes.

Lemna miniscula est une plante vivace. Durant l’hiver, elle disparait cependant de la surface du bassin. En effet les frondes comportent des lacunes aérifères, ayant un rôle de bouée et faisant flotter la plante. A l’automne, Lemna miniscula vide ses lacunes aérifères et coule au fond de l’eau. Si elle ne gèle pas, la lenticule regonfle ses bouées et refait surface au printemps.

La propension à la multiplication végétative de cette espèce la rend parfois envahissante. Lemna miniscula est capable de recouvrir entièrement un plan d’eau en une saison, au détriment d’autres espèces émergées, qui se retrouvent sans lumière quand la couche de lentilles est trop importante. Cependant cette lentille n’envahit un plan d’eau que si celui-ci est trop riche en matière organique. C’est souvent l’évolution naturelle vers l’eutrophisation, contre laquelle il convient de lutter pour garder un équilibre.
 

News Juillet ...

Ce mois-ci, cela sera les vacances que tous ont méritées ! Ainsi qu'une galerie photos de l'étang des Ecrevisses ...

T-Shirt vélizy-pêche ...

Offrez-vous le T-Shirt Vélizy-Pêche pour soutenir votre association. Modéle homme et femme toute taille disponible ...

T-Shirts Shop ...